Comics : « Nou3 » de Grant Morrison et Frank Quitely

Grant Morrison est le maître du grand écart cérébral. Il distille sa folie chez Marvel et DC, modifiant sans prendre de gants les univers des plus grands super-héros. De Batman aux Quatre Fantastiques en passant par la Justice Ligue of America ou les X-Men, ce scénariste écossais aime bien bousculer les choses établies. A croire que c’est une spécialité britannique ! Entre Warren Ellis, Mark Millar, Garth Ennis, Neil Gaiman, Alan Moore et lui, on tient une belle brochette de caractères bien trempés ! En dehors des grosses machines de guerre précitées, Grant écrit des histoires plus originales encore, notamment pour la collection Vertigo. Il y a peu, Urban Comics a réédité « Nou3 » (« We3 ») dessiné par Frank Quitely.

Les progrès scientifiques ne sont pas toujours une bonne chose pour l’humanité. Loin s’en faut. Dans un laboratoire, des blouses blanches font mumuse avec leurs éprouvettes à des fins militaires. Le but est de créer un substitut aux soldats humains envoyés au combat. Eviter des morts, la raison est noble. Comme souvent. Il suffit juste d’un petit grain de sable, d’un manque d’éthique ou de morale ou une faim de pouvoir jamais rassasiée pour tout faire basculer. Le projet Nou3 a transformé un chien, un chat et un lapin en arme de guerre. Enfermés dans une armure, bardés d’artillerie, les animaux ont été améliorés. Ils ont gagné un semblant de parole, leur peur de mourir a été effacée. Mais le gouvernement veut du plus lourd et du plus sexy. Et quand le projet va changer de mains, une des scientifiques refuse de voir éliminer ces êtres vivants auxquels elle s’est attachée. Lâchés dans la nature aux abords de la ville, l’armée se jette à leur poursuite pour les arrêter. Loin d’être parfaits, ces prototypes menacent les civils. Mais quelle force opposer à cette escouade improbable, dressée pour se défendre et tuer ? Les militaires ont une carte de choix dans leur manche.

Outre un scénario original, un dessin particulièrement soigné et une réflexion morale sur l’ascendance des humains sur les animaux, « Nou3 » offre une construction graphique éblouissante. Les cases sont parfois explosées en une multitude de séquences. Les protagonistes principaux sont des animaux. Ils n’ont pas une conception des choses et du temps comparable à la notre. Les auteurs se sont donc adaptés à leurs sujets, nous livrant une vision très particulière et exigeante des événements. Passées quelques cases légèrement déroutantes, on se plonge au coeur de l’action dans un rythme effréné ! On en ressort véritablement secoué.

Publicités
Cet article, publié dans BD, Comics, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Comics : « Nou3 » de Grant Morrison et Frank Quitely

  1. cvanquick dit :

    Et voilà, la libraire a encore sévi.
    Arghh. Elle ne pouvait pas attendre un peu.
    Va falloir que j’arrête d’y aller et que je ne l’écoute plus.
    Mais bon j’ai pris une méga-claque grâce à elle en découvrant Spider Jerusalem.
    Merci Marie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s