Musique : Nick Cave and The Bad Seeds – Push the Sky Away

ncbs

J’ai fait partie des chanceux ayant eu une place pour le concert de présentation de « Push the Sky Away », le nouvel album de Mr Nick Cave and the Bad Seeds, ce 11 février au Trianon. Et si j’avais déjà écouté l’album qui ne sortira que le 18 février, j’en ai pris pour mon grade. Dans le bon sens du terme, ça va sans dire.

Push-The-Sky-Away

Je pense qu’il y a deux catégories d’amateur de musique Rock. Ceux qui ont vu Nick Cave sur scène et les autres. Nick Cave donne un corps au mot électricité. Sur scène, il est un conteur habité qui déclame et crache les paroles avec ferveur. Il vous traine dans toutes sortes d’histoires. Il vous fait rencontrer des personnages pas toujours recommandables. Il incarne sa musique avec puissance, tandis que les joyeux drilles derrière envoient un son parfait entre la mélodie pure et le tonnerre ravageur. La performance qui a eu lieu au Trianon a répondu à toutes les attentes. En amont du concert, l’audiance a été gratifiée d’une projection du making of de « Push the Sky Away ». Le court métrage d’une dizaine de minutes, réalisé par Iain Forsyth et Jane Pollard, nous a envoyés à St Rémy de Provence au « studio-résidence » La Fabrique, où l’album a été réalisé. Belles images, beaux sons. L’ambiance est posée, les bouches salivent, on veut du live.

Et les voilà qui arrivent. Nick Cave explique que c’est un concert spécial et que le groupe va jouer en premier lieu le nouvel opus, dans l’ordre des pistes, et puis, si on se comporte bien, on aura du rab’ en anciens morceaux. Il faut croire qu’on s’est bien comporté. On en a eu pour près de deux heures de concert. L’album sonne parfaitement en live. C’est cinématographique, posé, au delà de maîtrisé. La classe internationale. Je garderai en mémoire « Jubilee Street ». Ils nous l’ont fait exploser en un final rallongé épique, Nick Cave gueulant, les violons déraillant, le choeur d’enfants s’époumonant, la foule en transe. Grosse émotion. Cave va au contact du public. Il le harangue, joue avec, l’ensorcèle, lui répond, agrippe les mains et soutient les regards. Le nouvel album terminé, ça a été un florilège de quelques uns de ses meilleurs titres : « From Her to Eternity », « Stagger Lee », « Jack the Ripper », « Your Funeral My Trial », « Love Letter », « The Mercy Seat ». Et j’en passe… Quel merveilleux moment…

Inutile de préciser que je vous encourage vivement à acheter l’album à sa sortie. « Push the Sky Away » est à la croisée des chemins pour Nick Cave. Ca contentera les fans de toujours, ceux qui ont préféré Grinderman, le viril projet du bonhomme, et ceux qui aiment les bandes sons que Nick Cave et son violoniste fou Warren Ellis (pas l’auteur de comics, l’autre !) ont réalisé pour le cinéma (The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford, The Road, Lawless). Et comme cette tournée exceptionnelle n’est qu’une mise en bouche, vous êtes toujours à temps de voir la VRAIE tournée, le 19 novembre au Zenith de Paris ! Après plus de 30 ans de carrière musicale, Nick Cave est, définitivement, le patron.

Et pour ceux qui veulent goûter avant d’acheter, c’est en écoute en streaming juste : là.

Cet article, publié dans Musique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Musique : Nick Cave and The Bad Seeds – Push the Sky Away

  1. claaps dit :

    Je suis un Nick Cave maniaque de longue date qui a eu la chance de le voir plusieurs fois sur scène à Paris, Lille et Bruxelles. Je guette la sortie de ses albums depuis plus de vingt ans avec toujours autant d’enthousiasme! Alors autant acheter l’album en édition limitée, qui se présente sous forme de livre relié toilé noir, avec photos en Kodachrome du groupe, paroles et un bonus DVD de deux vidéos exclusives. Le tout pour 5€ de plus que le CD normal! La sortie officielle date d’hier. Dépêchez-vous, il n’y en aura certainement pas pour tous le monde. Pour le reste, rien à ajouter au papier de Marie si ce n’est que le cru 2013 de Nick Cave and the Bad Seeds est exceptionnel. Je t’envie énormément d’avoir eu une place au Trianon😉

  2. claaps dit :

    Il tourne en boucle aussi depuis hier sur ma platine. Aaargh, c’est de la provocation! Je suis à la bourre pour les places de concert😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s