BD [bayday] : Make My Day, Punk ! de Terreur Graphique

mmdp header

Vous connaissez Dirty Harry. Mais si ! Les 70’s, Clint Eastwood dans le rôle du super flic en colère avec un flingue long comme le bras. Quand il parle aux méchants, Harry finit ses phrases en les traitant de « Punk ». D’où le « Make my Day, Punk ! » de Terreur Graphique. Mais lui a troqué le Colt Python 357 Magnum contre un crayon et un don certain pour l’humour trash. Sorti chez Vraoum, cet album en forme d’éphéméride décoincé du cucul canarde sur tous les sujets. Terreur me disait : « Ce qui compte, c’est l’amour, qu’importe le jour ». J’espère que vous avez de la vaseline, parce qu’il a ENORMEMENT d’amour à donner !

mmdp couv

Dans cet éphéméride déjanté, attendez vous à trouver des désordres. La chronologie est bancale, il manque des dates, d’autres sont démultipliées et les noms de Saints sont inattendus ! Saint Steven Seagal croise Saint Vasecthomas ou Saint Chabite, pour n’en citer que trois.

mmdp pl1

On trouve dans cet ouvrage des clins d’oeil à l’actualité de l’année passée et plus généralement de savoureuses caricatures de l’humain au quotidien. Au fil des pages, tout y passe, le bonhomme ne se refuse aucun plaisir ! Mais je ne rentrerai pas plus dans les détails. L’effet de surprise est une part importante du jeu ! Certains risquent de trouver ça dégueulasse. D’autres, dont je fais partie, salement jubilatoire. Eh bien oui, Paul-Auguste-Antoine, si vous enleviez cette chose de vos fesses, vous pourriez vous marrer comme tout le monde !

mmdp pl3

Mais que les âmes plus sensibles aux récits intimistes ne se désespèrent pas ! Terreur Graphique pense à vous aussi. Votre libraire « bayday » préféré peut vous proposer un autre titre du même auteur, récemment édité par Six Pieds sous Terre : « Hypocondrie(s) ». Il y est question des dommages collatéraux dans un couple quand une des deux parties est hypocondriaque. Ou comment une tumeur imaginaire va se changer en métastases généralisées. J’exagère à peine en disant qu’on passe de la grosse marrade sur le premier titre aux larmes pour le second.

hypo couv

J’avoue avoir une tendresse particulière pour Terreur Graphique. Rien à voir avec sa barbe en bataille ou son noeud papillon, non. Il y a quelque chose de singulier dans l’oeuvre qu’il construit. D’un album à l’autre, il saute de l’humour gras-gras à une analyse des sentiments des plus réalistes et touchantes. Il va d’une noirceur à une autre en utilisant toutes les tonalités possibles et des styles graphiques diversifiés. En fait, Mr Dirty Terreur est – n’ayons pas peur des comparaisons – une fusion improbable entre un Reiser et un Daniel Clowes ! A lire d’urgence !

mmdp pl2

Publicités
Cet article, publié dans BD, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s