Comics : The Goon de Eric Powell

goon header

Comme je viens de rire à gorge déployée en lisant le tome 10 de The Goon, il m’est apparu comme une évidence d’offrir une chronique à cette série culte créée par Eric Powell et éditée par Delcourt. Culte, oui, mais pas encore assez connue. Tout le monde a le DROIT d’avoir entre les mains ce petit bijou. PARCE QU’IL EN VA DE VOTRE SALUT MES AMIS ! Faites place : le Goon et son pote Franky débarquent dans la place ! Va y avoir de la salade de phalanges au menu les enfants !

goon couv

Les truculentes aventures du Goon et de Franky se déroulent en bordure de notre univers, dans une petite ville où âmes damnées, goules et autres zombies ont trouvé refuge. Le Goon est un gaillard balèze à la gueule balafrée. Il est pas mauvais, dans le fond, mais il faut pas le chercher, grignoter sur son business ou piétiner ses plates bandes. Le Goon est toujours accompagné de Franky, une petite frappe teigneuse. Franky est aussi rachitique et bavard que le Goon est costaud et silencieux.

goon franky1

La fine équipe roule sa bosse à grand coup de gueule, de bourre-pifs et de jurons exotiques. Les dialogues , l’ambiance et certaines pin-up rappellent de vieux films américains en noir et blanc. La gouaille des personnages, le caractère démesuré des gags, les situations inédites auxquelles sont confrontés les héros font de cette série un incontournable ! Chaque album est un recueil de saynètes cocasses. On tourne les pages avec délectation, admirant l’art d’Eric Powell et redemandant de nouvelles expressions créatives ! Album après album, le passé du Goon refait surface. La mythologie du personnage s’élabore comme un puzzle, une pièce après l’autre. Mais chut ! Je vous laisse découvrir ce monde étrange, stupéfiant et assurément à part !

TheGoon

Avec cette série, Eric Powell a été récompensé par plusieurs Eisner Awards. The Goon a définitivement quelque chose en plus. Il est pratiquement impossible d’émettre une réelle comparaison avec d’autres titres. C’est pêchu, immensément drôle, décalé, loufoque, complètement barré ! Le Pulp horrifique se mélange au burlesque en une savante cuisine assaisonnée d’un humour irrésistible. Et le dessin est de haute volée en totale adéquation avec son sujet : ça a de la gueule ! Un film d’animation est dans les tuyaux, avec David Fincher à la production. Vivement !

goon-affiche

Publicités
Cet article, publié dans Comics, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Comics : The Goon de Eric Powell

  1. JB dit :

    C’est certain que the goon ça dépote dans plein de sens….comme le fameux one shot… satan’s s******y baby. (sisi)

  2. claaps dit :

    Couteau dans l’oeil comme dirait Franky! 🙂

  3. Joss dit :

    Le film est tombé aux oubliettes malheureusement, après le fait que la série soit obscur et underground lui donne un charme en plus, « The Goon » mainstream ça serait un peu paradoxal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s