BD : Cauchemar dans la Rue de David Sala

cauchemar header

Chers vous,

veuillez excuser mon silence, mais il se trouve que je n’écris pas pour écrire mais pour conseiller. Ces derniers temps ont été pauvres en ouvrages qui ont su éveiller mon intérêt. Je ne sais et ne veux pas me forcer. Mais aujourd’hui, un dessin et une histoire sont venus taper à mon cerveau et je suis remontée à la surface. Il s’agit d’un polar, bien noir, sans sucre ni larme de lait. Amer. D’une beauté plastique rare. « Cauchemar dans la Rue » adapté de Robin Cook par David Sala. Editions Casterman/Rivages Noir.

cauchemar couv

Kléber est flic, la quarantaine bien tassée. Enfin, il était flic. Son caractère impulsif et ses mains enfoncées dans des affaires louches l’ont fait foutre dehors. Son esprit est trouble, comme le sont ses fréquentations. Il n’y a rien de lumineux en lui ni autour de lui. Sauf Elenya. Si le passé de sa femme n’est pas dénué d’obscurité, sa présence auprès de lui transforme l’Enfer de la réalité en douceur infinie. Il faut bien qu’à la violence virile de la rue s’oppose la délicatesse féminine d’une main aimante. Sinon l’équilibre se fait la malle. L’univers bascule et la Mort prend le dessus pour de bon.

cauchemar pl2

C’est la veille de l’anniversaire de Kléber. Et c’est au détour de ce jour que les choses vont déraper sévère. Son ami Marc, qui se retrouve englué dans une sale histoire, demande la protection de son pote. L’ancien flic va devoir laisser sa morale de côté et repasser quelques costards, une fois de plus. La fois de trop.

cauchemar pl1

Dès l’ouverture de l’album, j’ai pris un coup de tête graphique. Oui, c’est possible. Des perspectives saoules, des physionomies à la Schiele, des détails comme brodés, en filigrane, dans cet univers glauque. C’est comme si David Sala avait rehaussé au fil d’or un tissu passé dans le goudron et la poussière. Le rendu est précieux et brut à la fois, les aquarelles vénéneuses et le récit terrible. « Cauchemar dans la Rue » vous enserre dans ses bras pour une danse sombre où la poésie arrive par spasme. Laissez-vous mener sans résister.

Pour explorer un peu plus le travail somptueux de David Sala : davidsala.com/

Cet article, publié dans BD, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour BD : Cauchemar dans la Rue de David Sala

  1. claaps dit :

    Je ne connais pas encore David Sala mais je connais plutôt assez bien les romans de Robin Cook. Attention, nous parlons bien ici de l’écrivain anglais et non de son homonyme américain qui pond à la chaine des intrigues dans le milieu médical. Le Grand Robin Cook était un personnage hors norme, un aristocrate en rupture de ban, grand amateur de vin et qui avais quitté l’Angleterre pour vivre dans le sud de la France. J’ai eu l’occasion de le rencontrer peu avant sa mort en 1994 lors de la présentation de « Quand se lève le brouillard pourpre ». Il considérait « Cauchemar dans la rue » comme une de ses œuvres les plus personnelles, hallucinante et hallucinée. Je vais me précipiter pour voir cette adaptation en image qui a l’air superbe mais j’invite quand même à aller lire ou relire ce grand auteur de roman noir disparu trop tôt.

  2. A très bientôt, donc…

  3. Seb dit :

    viens de rentrer de Galice… Merci pour ton billet, m’en vais regarder ça incessamment !
    Seb

  4. Yves Schairsée dit :

    Je viens de lire l’ouvrage. C’est d’une noirceur qui donne le tournis, d’une beauté plastique qui étourdit. Mais surtout, le désespoir et la profondeur de l’amour éperdu sont d’une force que j’ai rarement vue en bd. Ça m’a pris aux tripes et ça m’a jeté, triste mais ébloui, à la fin. « Cauchemar dans la rue » est énorme !

  5. Oracle dit :

    Ce titre de cauchemar est parfaitement choisi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s